5 février 2019, Paris

Cartographie 2019 des FinTech françaises

La société de gestion NewAlpha Asset Management et le cabinet de conseil Exton Consulting ont associé leurs expertises et leurs complémentarités afin de proposer une actualisation à fin décembre 2018 de la cartographie des FinTech entrepreneuriales françaises qu’ils avaient réalisée l’an passé sur la situation à fin décembre 2017. 

Structurellement positionnés sur le secteur FinTech, en relation directe avec les entrepreneurs et les acteurs institutionnels de l’industrie financière, NewAlpha et Exton Consulting ont agrégé le résultat de leur travail d’identification, de classification et d’analyse. Avec près de 500 entreprises analysées, cette cartographie donne une image représentative du secteur FinTech français fin 2018.  

Les 320 sociétés qui figurent dans cette cartographie sont des FinTech françaises, entrepreneuriales, établies et substantiellement actives à fin 2018. Ces FinTech transforment les métiers de la Banque, de l’Assurance et de l’Asset Management en proposant de nouveaux produits financiers ou des services transverses qui permettent à l’industrie financière d’optimiser ses processus opérationnels et améliorer ses offres de produits et services. Les équipes de NewAlpha AM et d’Exton Consulting ont rencontré la plupart de ces startups.

La cartographie proposée positionne ces FinTech françaises par secteur d’activité et par ancienneté. Cette visualisation croisée permet ainsi d’analyser la dynamique de création des startups FinTech en France et d’anticiper les évolutions de l’industrie.  

Ce document ainsi que son analyse sont téléchargeables sur www.mappingfintech.com. 

CE QU’IL FAUT RETENIR : 

  • 320 FinTech françaises, entrepreneuriales, établies et substantiellement actives à fin 2018 sont recensées dans cette cartographie actualisée du marché français. 84 nouvelles FinTech apparaissent dans cette nouvelle édition.
  • Le secteur FinTech français se consolide en 2018 :
    • 76% des sociétés identifiées ont plus de 3 ans d’ancienneté fin 2018 (vs 70% à fin 2017).
    • La dynamique entrepreneuriale reste soutenue et importante avec une cinquantaine de FinTech qui se sont créées ou qui ont activé leurs opérations sur le marché français entre 2017 et 2018.
    • Plus de 60 levées de fonds ont été réalisées en 2018 par les FinTech identifiées pour un montant supérieur à 325 m€ (à comparer à 52 opérations en 2017 portant sur un montant cumulé d’environ 280 m€).
    • 10 levées de fonds sont supérieures à 10 m€ en 2018 pour un montant total de 203 m€, dont 2 levées supérieures à 30 m€ (6 levées de fonds étaient supérieures à 10 m€ en 2017 pour un montant total de 155 m€, dont 2 levées supérieures à 30 m€).
    • Hors levées de fonds supérieures à 10 m€, le niveau moyen levé par les FinTech en 2018 est relativement stable par comparaison avec 2017 autour de 2,5 m€.
    • Plusieurs opérations de rapprochement et de partenariats entre FinTech ont eu lieu en 2018 afin de créer des synergies commerciales et offrir un hub de services en architecture ouverte
  • Des évolutions significatives concernant la répartition des FinTech par activités :
    • Avec près d’un quart des nouvelles FinTech recensées, le secteur des Paiements est désormais celui qui comporte le plus grand nombre de sociétés actives en France, devançant le secteur historique de l’Alternative Funding qui est pour sa part en perte de vitesse.
    • En dépit de l’entrée en vigueur de la DSP2 début janvier 2018, le nombre de solutions de gestion et d’agrégation des flux financiers est resté stable en 2018. Ces acteurs représentent environ 10% des FinTech en France.
    • Le secteur des InsurTech confirme son dynamisme et pèse désormais pour près de 20% des FinTech en France, soit autant que l’Alternative Funding.
    • Avec plus de 15% des nouvelles FinTech, la RegTech a également le vent en poupe portée par les évolutions et contraintes réglementaires sur le secteur.
    • 14 néo-banques émanant d’initiatives entrepreneuriales ont été recensées avec une augmentation notable d’offres aux professionnels et très petites entreprises : 60% des créations des néo-banques ces deux dernières années s’adressent à ce segment de clientèle.
    • 50% des startups de la blockchain ont été créées ces deux dernières années. Cette technologie continue d’attirer les entrepreneurs, même si les expérimentations en cours avec les acteurs bancaires et assurantiels peinent encore à s’industrialiser.
  • En 2018, l’attention des acteurs établis de l’industrie et des FinTech s’est particulièrement portée sur :
    • la digitalisation des parcours d’assurance et l’optimisation des processus opérationnels (augmenter les performances du conseiller grâce à l’IA, simplifier la souscription de contrats et la gestion des sinistres, etc.) ;
    • l’emploi de RegTech pour faire face aux évolutions réglementaires croissantes ;
    • la couverture plus adaptée des TPE/PME et des entrepreneurs de l’économie collaborative : tous segments confondus, 20% des sociétés présentes dans cette cartographie focalisent leurs offres sur ces cibles. Une tendance forte puisque 40%d’entre elles ont été lancées ces 3 dernières années ;
    • la recherche d’applications opérationnelles de la blockchain, principalement au travers de consortium d’acteurs établis ;
    • la valorisation des données transactionnelles et l’accélération du Cashless, au travers de solutions visant à rendre invisible l’acte de paiement lors de l’acte d’achat.

« Les FinTech françaises ont poursuivi leur développement en 2018 avec une dynamique forte pour les Paytech, les AssurTech et les RegTech. Pour la deuxième année consécutive, une soixantaine de FinTech françaises a levé près de 300 m€ et on note une progression du nombre d’opérations de financement supérieures à 10 m€. Les entrepreneurs et les investisseurs accompagnent bel et bien la transformation en cours de l’industrie financière.» indique Lior Derhy, Managing Partner chez NewAlpha AM. 

« Plus de 50% des FinTechs opèrent désormais en B2B/2C au service de banquiers, assureurs ou d’autres start-up. Une tendance qui s’est confirmée en 2018 avec une multiplication notable des partenariats entre jeunes pousses de la finance et acteurs établis. Ces derniers ont désormais compris que ces FinTechs, grâce à leur capacité à rapidement délivrer des solutions innovantes et facilement intégrables au travers d’APIs, étaient des partenaires crédibles et nécessaires à la modernisation de leur filière. », se félicite Sophie Zellmeyer, directrice FinTech & Innovation chez Exton Consulting. 

 

À PROPOS DE NEWALPHA ASSET MANAGEMENT 

NewAlpha Asset Management offre aux investisseurs professionnels des opportunités d’investissement différenciées dans des sociétés entrepreneuriales innovantes et dynamiques grâce à une gamme de produits et services classés en deux lignes-métiers: ‘Emerging Managers’ et ‘Emerging Corporates’. 

Numéro deux mondial de l'incubation d’Emerging Managers et référence internationale dans son métier, NewAlpha a conclu 87 partenariats stratégiques et investi près de 2 milliards d’euros dans des fonds français et internationaux. Dans cette activité, NewAlpha sélectionne, finance et accompagne pour le compte de ses clients des projets entrepreneuriaux innovants dans la gestion de fonds d’investissement. Selon HFMWeek, NewAlpha se place entre Blackstone et Goldman Sachs AM et dans le Top 5 mondial sans discontinuité depuis 2012 . 

Fort de son expérience dans la détection de projets entrepreneuriaux à fort potentiel, NewAlpha développe depuis 2015 une activité d'investissement Private Equity sur des secteurs à forte composante technologique. NewAlpha a ainsi été en 2016 l’investisseur en Venture Capital FinTech le plus actif en France. En 2017, NewAlpha a élargi son expertise en recrutant une équipe spécialisée en Growth Equity. 

NewAlpha gère et conseille 1,2 milliard d’euros au 31 décembre 2018. 

Filiale de La Française, NewAlpha Asset Management est soumise à la réglementation de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). La Française est contrôlée par la Caisse Fédérale du CMNE et constitue pour le groupe CMNE l’un de ses trois métiers, l’Asset Management, aux côtés de la Banque et de l’Assurance. 

Pour plus d’informations : www.newalpha.com 

 

À PROPOS D’EXTON CONSULTING 

Cabinet de conseil en stratégie et management fondé en 2006, Exton Consulting est spécialisé dans les services financiers : assurance, banque de détail, cartes et paiements, CIB & Asset Management. Acteur de référence dans ce domaine, Exton Consulting accompagne les Directions Générales des acteurs du secteur sur leurs enjeux de croissance, de transformation et d’innovation. Le cabinet est présent en France, en Italie, en Allemagne et au Maroc et dispose, sur ces pays, de 150 consultants bénéficiant d’un haut niveau d’expertise et de compétence. Fort de plus de 10 années d’expérience, Exton Consulting est devenu un partenaire privilégié pour adresser les enjeux et opportunités du digital dans les services financiers. 

En prise directe avec l’écosystème FinTech et entrepreneurial pour mieux accompagner ses clients dans leurs projets d’innovation, Exton Consulting est membre fondateur du Swave, la première plateforme française d’accélération de FinTechs, et partenaire de Finance Innovation, membre actif de son comité de labellisation des projets FinTechs banque et assurance. 

Pour plus d’informations : www.extonconsulting.com 

 

Contacts Presse

Topics

Fichier attaché

A propos de La Française

Depuis plus de 40 ans, le Groupe La Française développe des expertises spécifiques d’Asset Management pour compte de tiers.

Ancrée sur quatre pôles d’activité – Valeurs Mobilières, Immobilier, Solutions d’Investissements et Financement Direct de l’Économie – La Française déploie son modèle multi-spécialiste auprès d'une clientèle institutionnelle et patrimoniale, tant en France qu’à l’international.

Forte de ses 639 collaborateurs, La Française gère 65.8 milliards d’euros* d’actifs à travers ses implantations à Paris, Francfort, Genève, Hambourg, Stamford (CT, USA), Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, Séoul et Singapour.

En tant qu’acteur responsable et par une approche de long terme, le Groupe intègre les défis de demain pour forger ses convictions d’aujourd’hui.

La Française bénéficie de la solidité du Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) son actionnaire.

*Au 01/01/2019